Bureau QVT Télétravail

Télétravail : Bien choisir sa chaise de bureau

La posture assise parfaite n’existe pas, on parle alors souvent de « posture de moindre inconfort ». Dans l’article Mettre en place un véritable espace de télétravail, j’explique les caractéristiques qu’il faut suivre pour une posture à moindre inconfort.

Mais, dans cet article, je vais plus loin et je vous parle des chaises et fauteuils de bureau, indispensables à notre confort et notre bien-être.

Source: Miliboo

Une mauvaise posture au travail peut engendrer tout un lot de maux allant du trouble musculo-squelettique (TMS) aux maux de tête en passant par des jambes lourdes. Les troubles musculo-squelettiques, ce sont les tendinites des épaules, les syndromes du canal carpien, les maux de dos, lombalgies, etc.

Étrange, vous entendez de plus en plus de personnes se plaindre de maux divers au dos, au canal carpien! Malheureusement, c’est normal… car les TMS augmentent de 20% par an depuis 10 ans, en France. C’est 70% des maladies professionnelles et c’est la première cause des arrêts de travail d’après Santé publique France.

Lorsqu’on est en télétravail, même pour une journée par semaine, il est indispensable d’investir dans une chaise de bureau ergonomique.

Schéma d’un fauteuil ergonomique conforme à la norme NF EN 1335-1 (INRS):

Dossier et assise réglables

Notre colonne vertébrale soutient notre corps et permet la majorité des mouvements.

Elle supporte assez mal la position assise toute la journée. Pour la soulager, il faut la maintenir sans effort, droite. C’est là que le dossier est d’une aide précieuse. Il permet un bon soutien de la région lombaire et du dos. Je conseille un dossier muni d’un ressort afin que le mouvement de la chaise accompagne celui du dos.

Source: Bruneau

Chaise de bureau réglable

C’est indispensable, la chaise de bureau ergonomique doit être réglable et particulièrement en hauteur.

Si l’on travaille penché en avant, en peu de temps, on comprime les artères irriguant les genoux ce qui engendre une mauvaise circulation du sang. Résultat, cela provoque des maux de tête et l’on a les jambes lourdes à la fin de la journée.

Il faut alors régler sa chaise de façon à avoir les coudes à la hauteur du bureau et les pieds à plat au sol. Si vos pieds ne touchent pas le sol, utilisez un repose-pied.

Source: Conforama

Pourquoi une chaise rotative ?

Parce que c’est amusant ? C’est pas faux ! Mais la vraie raison c’est parce que cela permet d’accompagner les mouvements, même ceux que vous ne sentez pas, afin de limiter les efforts.

Cela permet de limiter l’apparition de TMS et autres douleurs musculaires dans tout le corps.

Source: AMPM

Une chaise moelleuse

Les chaises classiques en bois ou Plexiglas ne sont pas adaptées pour rester que l’on reste assis toute la journée. Elles sont faites en matières dures et entraînent, à coup sûr des douleurs.

Il faut donc une chaise moelleuse, en tissus capitonnés ou simili cuir rembourré, afin d’épouser les formes du corps et éviter les micros-chocs.

Source: Miliboo

Le Swiss ball 

Un simple Swiss ball peut vous venir en aide pour soulager votre dos. Il est mou, épouse bien la forme du corps et permet de trouver une position naturelle adaptée à votre morphologie.

En plus de cela, il renforce les muscles responsables souvent de maux de dos, notamment les abdos. Et oui, plus on a d’abdos, moins les lombaires sont sollicitées.

Source: Noordendesign

Attention cependant à choisir le bon diamètre de votre Swiss ball. Un diamètre de 55 cm est adapté pour les personnes de moins d’1m65, un ballon de 65 cm pour les personnes entre 1m65 et 1m85. 

Les inconvenants du ballon par rapport à un fauteuil est que la hauteur n’est pas réglable. Si vous êtes trop bas, vous aurez tendance à tendre vos bras en avant et cela peut provoquer, à moyen terme, des tensions dans le dos, le cou et les épaules. Pour ces raisons, je conseille d’adopter le Swiss ball seulement quelques heures par jour si vous n’avez pas une bonne chaise de bureau.

Inconvénients: D’après une enquête Beswic sur les sièges alternatifs,  il est difficile de tenir plus de deux heures successives sur un ballon. À vous de juger!

Standing desk: Le bureau « Assis-debout« 

Le corps humain n’est pas vraiment conçu pour être assis 9 heures par jour. Une solution pour améliorer votre confort est le travail « Assis-debout ».

Mais là, c’est le bureau qu’il faut adapter.  Ils coûtent assez cher et cela ne dispense pas d’avoir une bonne chaise de bureau. En effet, il ne faut pas travailler debout plus d’une heure et surtout pas plus de 4h par jour.  

Je conseille de commencer quelques minutes par heure puis d’augmenter progressivement sans dépasser 30min debout et pas plus de 4h par jour.

Plutôt que de changer de bureau, je vous conseille les plateformes ajustables.

Source / Fully.com

Sièges assis debout (siège selle)

Un siège assisdebout permet de garder une liberté de mouvement et soulager 60% du poids du corps environ. Ils sont indiqués lorsque la hauteur du plan de travail est élevée et donc conviennent peu pour les personnes qui ne font « que » du bureau et de l’ordinateur. Ces types de sièges, même ceux qui sont ergonomiques, ne sont pas faits pour y rester. Ils peuvent être une alternative en combinant ce siège avec le bureau « assis debout ». Ces sièges sont souvent dotés d’une assise « Selle ».

L’avantage du type selle est que la pression exercée sur les cuisses et les fesses est plus faible. Pratiques pour certaines professions telles que les dentistes, il possède également de nombreux avantages pour le travail devant un bureau. 

Sièges assis à genoux 

Une nouvelle façon de s’asseoir. Il s’agit d’une chaise ergonomique conçue pour redresser le haut du buste et soulager le dos en optimisant la posture d’assise. Ce type de siège est légèrement incliné vers l’avant et se caractérise par un repose-genoux. Il permet d’aligner la colonne vertébrale et alléger le poids du haut du corps supporté par le bassin.

Choisissez-le réglable en hauteur et préférez ceux qui présentent un dossier. Faites attention, car ce siège, même bien réglé force à se pencher en avant et put provoquer une fatigue des bras.

Certains ont des roulettes pour se déplacer facilement, d’autres un système à bascule pour changer de position.

Inconvénients: D’après une enquête Beswic sur les sièges alternatifs, ce type de siège ne peut pas être utilisé plus de deux heures consécutives, car il exerce une pression sur les genoux. Là encore, cela va dépendre des gens. Mais comme il entraîne une flexion accrue sur les genoux et les chevilles, il cause une charge statique néfaste sur les muscles. Le mieux est d’alterner avec un siège de bureau.

Et la déco dans tout cela ?

C’est vrai que les chaises de bureau ne s’accordent pas toujours à notre décoration. Les chaises et fauteuils tendances ne sont pas toujours adaptés pour rester assis toute la journée. Elles sont souvent faites en matières dures.

Mais ce n’est pas une fatalité.

Et oui, un bureau n’est pas forcément un ovni posé dans le salon, on peut tout à fait l’assortir à sa décoration d’intérieur en en faisant un véritable atout déco.

Il en existe de styles différents, ergonomiques, très tendance, qui peuvent facilement s’accorder à votre décoration.

Voici ma sélection de modèles qui apportera une touche d’harmonie à votre bureau.

Les chaises de gamer

Les fauteuils classiques, mais tendance

Les scandinaves

Les Vintages

Les fauteuils modernes

Décoratrice d’intérieur, Installée à Sain Bel, dans le pays de l’Arbresle (Rhône – ouest lyonnais), je me déplace dans toute la région Rhône-Alpes et j’interviens à distance dans toute la France!!

Me contacter

Vous pourriez également aimer...